Le recrutement des interprètes à l'OTAN

QU'EST-CE QUE L'OTAN ?

Origines

L'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) est une organisation intergouvernementale dont la vocation essentielle est la défense collective de tous ses membres par des moyens politiques et militaires, conformément aux principes de la charte des Nations Unies. Le principe fondamental de l'Alliance est l'indivisibilité de la sécurité des pays membres. Sa création résulte de la signature, en avril 1949 à Washington, du Traité de l'Atlantique Nord conclu par douze pays soucieux de constituer un système de défense commune afin de résister à la menace potentielle résultant des politiques et de la capacité militaire grandissante de l'URSS.

L'OTAN aujourd'hui

Après la chute du Mur de Berlin, l'Alliance a amorcé un important processus d'adaptation et de transformation. Le Sommet de Rome (1991) a débouché sur l'adoption du nouveau Concept stratégique (rationalisation de la structure de commandement, adaptation des forces intégrées, activités de gestion de crise et de maintien de la paix) et sur une Déclaration marquant notamment la coopération avec les états d'Europe centrale et orientale. Le sommet de Madrid (1997) a ouvert un tout nouveau chapitre dans les relations avec la Russie et l'Ukraine, approuvé une politique de la "porte ouverte" pour les adhésions futures, intensifié le dialogue avec les pays méditerranéens et marqué un progrès dans la construction d'une Identité européenne de sécurité et de défense (IESD). Enfin, au Sommet du cinquantenaire organisé en avril 1999 à Washington, l'Alliance a actualisé son Concept stratégique, réaffirmé son désir d'élargissement et salué l'adhésion de trois nouveaux pays membres, portant le nombre actuel d'adhésions à dix-neuf.

L'OTAN possède un site Web (www.nato.int) qui permet de s'informer en détail sur les faits marquants dans l'histoire de l'Alliance, ses activités en cours ou prévues, les offres d'emploi, etc.

L'INTERPRÉTATION À L'OTAN

Les interprètes permanents sont rattachés au Service des Conférences, lequel dépend du Secrétariat International qui emploie des ressortissants de tous les pays membres. Le service compte actuellement 39 interprètes permanents (14 ont le grade L3, 25 sont L4). Les langues officielles de l'Organisation sont l'anglais et le français, mais les réunions avec le russe sont de plus en plus fréquentes et une combinaison linguistique intégrant cette langue est un atout indéniable. Du fait de la multiplication des nouvelles instances ces dernières années, la charge de travail a considérablement augmenté et le recrutement de free-lance est en très nette augmentation. L'interprétation consécutive est peu utilisée.

L'interprète qui souhaite travailler à l'OTAN en tant que permanent doit être ressortissant d'un pays membre de l'Organisation et posséder un diplôme d'interprétation délivré par une école reconnue, ou pouvoir attester de plusieurs années d'expérience. Parmi les qualités indispensables, citons la culture générale, la faculté d'adaptation, l'esprit d'équipe et une santé raisonnablement bonne. Les horaires de travail sont plutôt irréguliers et souvent imprévisibles. Les installations sont généralement de bonne qualité, et l'Organisation prépare la construction d'un nouveau siège dont le parachèvement est prévu pour 2008. Les conférences peuvent être à caractère politique, militaire ou technique, d'un niveau de complexité souvent très élevé, et la difficulté est parfois renforcée par la très mauvaise prononciation ou syntaxe des orateurs non francophones ou non anglophones. Il est indispensable de se tenir au courant de l'actualité politique et militaire dans les deux langues.

Pour postuler en qualité de free-lance ou de permanent, deux formalités sont obligatoires : 1) le test d'interprétation, 2) la procédure d'habilitation de sécurité, assortie d'un entretien avec des représentants de l'administration.

Les tests d'interprétation sont généralement organisés aux périodes creuses (mi-juillet à fin août, ou aux alentours des fêtes de fin d'année). Après un court entretien au cours duquel le candidat se présentera à un jury d'interprètes chevronnés, il passera trois épreuves : traduction à vue, interprétation consécutive et interprétation simultanée, cette dernière épreuve étant de loin la plus importante. Le candidat interprétera dans des conditions réalistes, sur des sujets allant de l'attribution des budgets à la politique européenne de sécurité en passant par des rapports opérationnels et le sauvetage sous-marin (durée totale du supplice : environ une heure et demie). Après une brève délibération, le jury informe le candidat de l'issue du test.

En cas de succès, le candidat est rapidement invité par courrier à remplir des formulaires destinés à lancer l'enquête d'habilitation de sécurité. Cette enquête, qui nécessite fréquemment une année entière, est menée dans tous les pays où le candidat a résidé, et tout recrutement est conditionné à son aboutissement positif.

Les candidatures sont à adresser au Chef Interprète (Bureau S-146, OTAN, boulevard Léopold III, 1110 Bruxelles, Belgique) ou au Chef du Service de Recrutement (Bureau I-236, même adresse).



Recommended citation format:
NATO Staff Interpreters. "Le recrutement des interprètes à l'OTAN". aiic.fr July 2, 2002. Accessed June 17, 2018. <http://aiic.fr/p/292>.