L’interprétation existe depuis des siècles – dans le sens de la médiation entre des personnes de langues différentes.

En revanche, l’interprétation de conférence fait son apparition seulment en 1945, lors des Procès de Nuremberg. Aujourd’hui, l’interprétation simultanée est pratiquée dans les organisations internationales, les conférences, en réunion ou à la télévision.

Un projet de recherche récent de l’AIIC met en perspective l’évolution historique du métier et rend hommage aux pionniers et pionnières du métier.

Ce projet est piloté par une association dédiée et fait l’objet d’une exposition itinérante en hommage aux pionniers de la profession.

Un procès - Quatre langues
Crédits photo : E. Limberger-Katsumi