Les interprètes de conférences travaillent souvent dans le cadre de rencontres internationales de haut niveau. Une expression ou un ton malencontreux peuvent vite créer un malentendu. Les institutions gouvernementales, les entreprises ou tout autre organisateur sont alors en droit d’exiger une interprétation précise et fiable.

Pour garantir cette qualité de l’interprétation au plus haut niveau, l’AIIC fut créée en 1953. Aujourd’hui, elle regroupe plus de 3000 membres dans 90 pays. Elle continue à définir et à représenter la profession.

L’AIIC est l’association professionnelle de référence, reconnue notamment par l’Union Européenne, l’OTAN, Interpol, la Banque mondiale, les Nations Unis et de nombreuses autres organisations internationales.

La Déontologie

Les interprètes AIIC sont liés par les normes professionnelles et le code d’éthique de l’association. Ceci afin de protéger les intérêts de toutes les parties prenantes d’une rencontre internationale. La règle déontologique de base restera toujours le respect absolu du secret professionnel.

Télécharger la plaquette L’AIIC en bref en format .pdf.